E.N.I.B

                                           1865/1962

Jean SERDARÉVIC ( Promo 51/55)

(1934-2019)

 

     C'est avec une grande tristesse que nous avons appris  le décès de Jean SERDARÉVIC survenu le 26 décembre 2019.

        Jean était né le 1 janvier 1934 à Fort de L'Eau où il va passer une partie de sa jeunesse. 

        En 1955, il va intégrer la 4eme Année. Il était donc de la Promo 51/55.

      Après son service militaire, Jean va revenir à l'Ecole Normale pour y exercera les fonctions de Surveillant Général à partir de la rentrée de 1958.

         C'était notre "Surgé".  Il savait  faire respecter sa fonction surtout par son art de la médiation. Il n'élevait jamais la voix, mais savait  expliquer calmement et fermement que le respect des règlements en vigueur était indispensable pour la vie en communauté.

           Aucun normalien de cette époque n'a oublié cette gestuelle si particulière qui accompagnait ses directives. Plus tard il s'amusait de nos imitations.

    En 1962, il sera muté  à l'EN de Versailles, puis il sera successivement  CPE dans des Lycées de Verdun et Nancy avant d'etre nommé  au Lycée "Mas de Tesse" à Montpellier où il prendra sa retraite en 1997.

       Jean était officier des Palmes Académiques.

    - En 1989, il avait été l'un des premiers à rejoindre le groupe des anciens de l'ENIB pour nos réunions annuelles et il avait même organisé avec son épouse Michèle deux rassemblements (1991 et  1999)

     - A partir de 1994, nous avions formé avec Jean, Claude, Yves, Jacky et nos épouses un petit groupe baptisé : "Le groupe des 10" qui se réunissait 2 fois par an pour un WE de découverte des richesses historiques, touristiques et gastronomiques de l'Occitanie.

       Dans notre groupe, Jean était chargé  de nous faire partager sa passion de l'Histoire et ses immenses connaissances  pour  la période romaine et il nous avait passionné par les visites détaillées de l'"Aqueduc d'Uzes", du "Pont du Gard", de la "Voie Appia" de Lunel à Le Boulou.

    Et là il retrouvait toute sa passion de l'Histoire et sa science de l'enseignant.  

   (Le site remercie Anne, fille de Jean, de nous avoir permis d''utiliser certains clichés qui figurent sur cette page)

        Au nom de tous les anciens de l'ENIB, le site présente à son épouse, sa fille, son époux et ses petits enfants, ses plus sincères condoléances.

       Adieu l'ami...Tu vas beaucoup nous manquer.

       Edouard PONS

Retour accueil